Formation

“SAVOIR ÊTRE ET COMMUNICATION”

En partenariat avec Xavier Durand : directeur de structure médico-sociale, chef de projet et Christine Rault : infirmière, coach et formatrice et moi même Yolande Guillerme : infirmière, coach et formatrice.
Nous proposons une formation auprès de structures médico-sociales.

Préambule

Dans notre vie personnelle ou professionnelle, le besoin de se sentir considéré, compris ou intégré est un besoin fondamental. Or, ce besoin est régulièrement nié en subissant et faisant subir des violences par manque de considération des uns envers les autres. Le mal-être, l’agressivité ou la démotivation ne sont que des exemples qui résultent d’un manque de connaissance des principes fondamentaux de la communication. Ainsi, nous apprenons bien à parler et à écrire, mais nous n’apprenons pas les bases fondamentales pour communiquer avec les autres. Communiquer signifie : « on apprend et on est compris ».
Cette formation a donc pour objet d’appréhender la communication dans sa dimension humaine qui met en valeur l’individu et permet de rétablir efficacité, bien-être et motivation.

Objectif général

Permettre aux participants de mieux communiquer en étant capable d’accueillir une différence de point de vue, en acceptant que l’autre soit différent de soi et qu’il puisse penser, agir, ressentir différemment de soi.

Faites voler en éclats vos limites, freins psychologiques et conflits intérieurs

Selon la demande et les besoins qui émergent de la part de la structure, notre accompagnement s’articule en 2 temps:

1er temps :
  • Rencontre de l’équipe de direction.
  • Visite des locaux et entretiens individuels.
  • Analyse des données par les intervenants.
  • Restitution des données.
2nd temps :
  • Proposition de formation.
  • Par groupes de 8 -10 maximum qui tient compte des problématiques identifiées et intègre des leviers pour amorcer les changements au sein du groupe au travers des outils de la communication et une meilleure connaissance de soi pour mieux interagir avec autrui.
« Il ne peut y avoir de projet sans mobilisation des acteurs, de mobilisation sans responsabilisation et de responsabilisation sans formation. Il ne peut non plus y avoir d’exigence de qualité sans reconnaissance : reconnaissance de l’investissement personnel et de l’équipe, reconnaissance des résultats obtenus » (Bernard Honoré et Geneviève Samson (Dir), La démarche de projet dans les établissements de santé.)